Skip to content

La vie de chaque personne est très différente. Personne ne peut comparer.

Mais un bouddhiste japonais prétend qu’il y a 20 règles que nous devons tous suivre pour mener une vie heureuse et épanouie. Quelques semaines avant sa mort, Miyamoto Musashi a dressé une liste des principales règles qu’il respectait. Né en 1584, il s’agissait d’un guerrier renommé et ses enseignements sont toujours étudiés aujourd’hui, mais ses ses règles de vie qui sont incroyablement inspirantes.

Selon son texte, The Way of Walking Alone  ( La façon de marcher seul ), c’est ainsi que nous devons tous vivre notre vie.

Voici les 20 règles de vie à suivre d’un samouraï japonais écrites il y a près de 400 ans :

1. APPRENEZ À ACCEPTER LA VIE COMME ELLE VIENT

Pour la santé mentale, vous devez accepter la vie qui vous a été donnée. Le stress, l’anxiété et le désespoir sont des éléments naturels de la vie d’une personne et ils ne devraient jamais être attaqués. L’acceptation des aspects les plus difficiles de la vie vous rendra plus fort pour progresser.

2. ABANDONNEZ TOUTES VOS OBSESSIONS POUR ATTEINDRE LE PLAISIR

En tant qu’humains, nous passons beaucoup de temps à poursuivre le plaisir, nous cédons à nos envies, nous visons plus haut pour des promotions, et nous faisons partie d’une société obsédée par le plaisir intime. Musashi a déclaré que nous devrions essayer simplement de vivre la vie dans le moment présent et de jouir du plaisir quand il vient naturellement au lieu de le chercher.

3. N’AGISSEZ PAS SOUS LE COUP DE L’IMPUSILVITÉ

On nous dit souvent de suivre notre cœur, mais les enseignements de Musashi indiquent que ce n’est jamais une bonne idée. Face à un sentiment qui semble provenir de nulle part, suivre son chemin peut conduire à de mauvaises décisions. Il est conseillé de s’en tenir à ce que nous savons à coup sûr, et de ne pas céder à l’impulsion.

4. NE SOYEZ PAS OBSÉDÉ PAR VOUS-MÊME

Être obsédé par soi-même est courant dans l’humanité. Ces derniers temps, nous sommes tellement concentrés sur la présence en ligne, à prendre un selfie parfait et à rechercher la perfection, que nous oublions ce qui compte dans la vie. Efforcez-vous de vous séparer de vous et de votre ego pour avoir une meilleure perception de ce qui est important.

5. NE LAISSEZ JAMAIS LA JALOUSIE PRENDRE LE CONTRÔLE DE VOTRE VIE

La jalousie est une très grande forme de haine, et Musashi a déclaré que la laisser prendre le contrôle de votre vie vous briserait. Il a dit de ne jamais être jaloux des autres, et d’être simplement reconnaissant pour ce que vous avez.

6. ABANDONNEZ L’ATTACHEMENT AU DÉSIR

De la même manière que le plaisir, le désir ne fait que nous donner envie de choses que nous ne pourrons jamais acquérir. L’idée proposée était de ne pas vouloir plus que ce que vous avez et d’attendre que de bonnes choses viennent à vous.

7. NE VIVEZ JAMAIS DANS LE REGRET

Comme nous nous disons souvent, on ne peut pas changer le passé. Musashi croyait que tout arrivait pour une raison, et tout cela faisait partie de votre chemin dans la vie. Vous attarder sur des choses que vous avez faites ne pourrait jamais les changer.

8. NE VOUS ATTARDEZ PAS SUR UNE SÉPARATION DOULOUREUSE

Réfléchir constamment à une séparation douloureuse d’amis ou de famille nous empêche de continuer et d’avancer dans notre vie. Musashi pensait que puisqu’il n’y avait aucun moyen de ramener les morts, ils devaient être laissés dans le passé.

9. LES PLAINTES NE DEVRAIENT AVOIR AUCUNE PLACE DANS VOTRE VIE

Beaucoup d’entre nous trouvent du réconfort à se plaindre quand les choses vont mal, mais selon les enseignements de Musashi, nous devrions simplement laisser ces choses passer. Se plaindre de ce qui ne va pas ne fait que prolonger la vie du passé.

10. NE LAISSEZ PAS LA LUXURE DOMINER VOTRE VIE

Les humains sont des êtres intimes par nature, et beaucoup de gens gâchent leur vie dans des pensées lubriques. Musashi pensait que nous devrions plutôt chercher l’amour et des relations durables.

11. GARDEZ VOS OPTIONS OUVERTES

N’écartez pas les questions d’avenir avec des pensées fermées. Gardez vos options ouvertes pour permettre aux meilleures opportunités de venir à votre rencontre.

12. NE SOYEZ PAS ESCLAVE DE VOTRE ENTOURAGE

Les possessions et une maison de luxe peuvent sembler importantes, mais il y a des choses plus importantes à chérir dans la vie. L’amour, la santé et la vie elle-même devraient être plus précieux que tout le reste.

13. APPRENEZ À NE PAS ÊTRE GOURMAND

Nous, en tant que société, sommes obsédés par la nourriture et les plaisirs de la gastronomie, ou même par un bon plat à emporter. Cependant, Musashi pensait que nous ne devrions pas prendre autant de plaisir à manger.

14. ABANDONNEZ LES POSSESSIONS POUR LE MINIMALISME

Laissez vos propres pensées et croyances avoir de l’espace. Ne vous contentez pas de suivre la foule et d’écouter l’opinion des autres. Formez vos propres idées.

16. RESPECTEZ LES DIEUX, MAIS NE COMPTEZ PAS UNIQUEMENT SUR LEURS CONSEILS

Les dieux ne peuvent pas vous guider dans chacun de vos mouvements. Ils doivent être une figure d’orientation, mais à la fin, une personne doit faire son propre chemin.

17. N’AYEZ PAS PEUR DE MOURIR

Craindre la mort ne fait que vous empêcher de vivre pleinement. Vivez chaque jour individuellement et ne craignez pas les conséquences de chaque action.

18. N’UTILISEZ PAS D’ARMES À MOINS QUE CELA NE SOIT NÉCESSAIRE

Même si Musashi était connu pour avoir une épée, il croyait que l’armement devait être utilisé avec parcimonie et seulement si nécessaire. Il a déclaré qu’il était normal de se défendre, mais qu’imposer une attaque sans raison était un péché.

19. NE VOUS ATTARDEZ PAS SUR LES RICHESSES POUR LA RETRAITE

Beaucoup de gens épargnent pour la retraite, pour pouvoir vivre une vie de luxe, mais il a affirmé que nous n’avions pas besoin de biens pour vivre heureux. Encore une fois, nous devrions vivre dans le moment et ne pas poursuivre le bonheur sous la forme de possessions.

20. DÉFENDEZ TOUJOURS VOTRE HONNEUR

Musashi a affirmé que la seule façon d’être fidèle à soi-même était de suivre ses propres croyances et de vivre la vie aussi honorablement que possible.

Le texte est riche d’informations inspirantes. Musashi a vécu une vie épanouissante et incroyable et suivre ses règles semble être un moyen d’atteindre la même satisfaction. Même si certaines de ses idées ont été qualifiées de folles, et d’insensées pour atteindre le bonheur, qui sommes-nous pour remettre en question ses pratiques?

Qu’est-ce que l’Aïkido ?

L’Aïkido est un Art Martial japonais basé sur des mouvements circulaires destinés à projeter et à contrôler l’attaquant sans dommage. A partir d’une attaque simulée, l’Aïkido banalise l’attaque et conduit le pratiquant vers une réponse adaptée : ne pas fuir, faire face à l’attaquant avant de se déplacer et d’esquiver.
Les techniques d’Aïkido s’appuient sur la souplesse et l’utilisation de l’énergie de l’attaquant plutôt que sur la force physique. Les pratiquants développent un ensemble de principes et d’attitudes visant à résoudre les conflits de manière calme et mesurée.

Quelles sont les valeurs éducatives de l’Aïkido ?

« Parfaite école d’enseignement, d’expérimentation et de développement des valeurs morales et physiques des jeunes, l’Aïkido représente une méthode d’éducation complète ».

Physique : la pratique de cette discipline améliore la santé par :
- un développement harmonieux de toutes les parties du corps,
- l’augmentation de la souplesse,
- la correction de l’attitude (colonne vertébrale),
- le contrôle de la respiration,
- la relaxation,
- l’endurance ….

Technique : l’étude des mouvements impose l’étude :
- du déséquilibre,
- la connaissance et l’utilisation de l’énergie,
- le développement des réflexes.

Morale : le respect du Bushido, code d’honneur et de morale traditionnel des Arts Martiaux japonais, et l’esprit particulier de non violence caractérisant l’Aïkido, permettent au pratiquant d’acquérir les valeurs morales les plus élevées telles que :
- politesse,
- modestie,
- bonté,
- loyauté,
- fidélité,
- honneur,
- courage et parfaite maîtrise de soi.

A quel âge peut-on débuter la pratique de l’Aïkido ?

Les techniques d’Aïkido privilégient la souplesse plutôt que la force. On peut pratiquer à partir de 6-7 ans, parfois moins dans certains clubs.

La pratique est possible à partir de 8 ans au sein de l'association Aïkido Quimper.

Combien de temps par semaine faut-il pratiquer l’Aïkido ?

L’Aïkido peut se pratiquer une ou deux fois par semaine dans le club. La ligue organise par saison plusieurs stages départementaux ou régionaux qui sont l’occasion de rencontrer d’autres jeunes pratiquants.

Combien coûte la pratique de l’Aïkido ?

Pour pratiquer l’Aïkido il est nécessaire d’acquérir :
- la licence assurance annuelle fédérale, et une cotisation annuelle, la cotisation servant à payer les charges du club.
- une tenue d’entraînement (GI) appelée familièrement KIMONO, et une ceinture blanche pour les débutants.

Quelles sont les formalités d’inscription ?

Pour s’inscrire, il faut :
- présenter un certificat médical de non contre- indication à la pratique de l’Aïkido,
- signer l’autorisation parentale sur la demande de licence,
- régler la licence fédérale et la cotisation club.

Le professeur remettra alors au pratiquant un carnet-passeport à garder précieusement dans son sac.

Quels sont les grades en Aïkido ?

Il existe deux types de grades en Aïkido :
- les KYU (ceintures de couleur) : blanc, jaune, orange, vert, bleu, marron. Le professeur du club est responsable de la délivrance de ces grades.
- les DAN (ceinture noire) : l’examen est régional, voire national, et est reconnu par l’Etat. Il faut au moins trois ans de pratique et être âgé de 16 ans minimum pour se présenter à l’examen de Ceinture Noire 1er Dan.

Comment se déroule une séance ?

Une séance d’Aïkido comprend généralement 3 temps :
- la préparation (ou échauffement) : son but est d’échauffer le corps et les articulations. Il est important d’arriver à l’heure au cours afin de participer à l’échauffement.
- le cours proprement dit : étude des mouvements de l’Aïkido. L’enseignant adapte le cours au niveau des élèves et à leur âge.
- le retour au calme : c’est un temps privilégié pour revoir les mouvements appris et pour calmer sa respiration avant le salut final.

Pourquoi saluer avant et après chaque cours ?

Le premier salut se fait vers le mur d’honneur (KAMIZA en japonais). Il s’agit d’un signe de respect envers le fondateur de la discipline.
Le deuxième salut est pour le professeur, en signe de respect et en remerciement de la peine (et parfois de la patience) qu’il se donne pour transmettre ce qu’il a appris.

Quels risques pour mon enfant ?

L’Aïkido est une discipline où bien peu d’accidents sont recensés.

Y a-t-il des compétitions en Aïkido ?

La vie moderne est compétition, agression, et écrasement de l’autre par la violence. Le but de l’Aïkido n’est pas de diviser les pratiquants entre gagnants et perdants, forts et faibles, mais de leur donner les moyens de répondre avec calme, mesure et efficacité à une agression qui, par définition, n’a pas de règle. Il n’y a pas de compétition en Aïkido.

Le professeur est-il diplômé ?

Un club est affilié à la F.F.A.B, Fédération agréée, reconnue par l’Etat. Cette Fédération organise des formations, des Ecoles de Cadres à l’attention des professeurs, et également une formation spécifique "Enseignants Jeunes". Il existe actuellement plusieurs diplômes d’enseignement :
- le Brevet d’Initiateur Fédéral d’Aïkido B.I.F.A. (Enseignement bénévole)
- le Brevet Fédéral BF (Enseignement bénévole) ces deux diplômes attestent que votre professeur a suivi une formation pédagogique pour enseigner l’Aïkido auprès de la Fédération.
- le Brevet d’Etat d’Educateur Sportif BEES : plus complet, c’est un Diplôme d’Etat sanctionnant une formation générale et une formation spécifique à l’enseignement de l’Aïkido (Enseignement contre rémunération).
Conformément à la loi, les diplômes des enseignants ainsi que l’attestation d’affiliation à la Fédération sont affichés au club.

Source : site de la FFAB - Texte de Michel VENTURELLI CEN FFAB et Alexandre GESP

L'association AK29 organise un stage avec Senseï HIROO MOCHIZUKI - 10eme dan FFKDA le 16 et 17 Décembre à Fouesnant

Ce stage est ouvert aux pratiquants d'arts martiaux, sans distinction de fédération, à condition d'être à jour de sa licence-assurance.

La date limite des inscriptions est fixée au 30 novembre 2017.

Si vous êtes intéressé, vous pouvez aller télécharger le bulletin d'inscription en cliquant sur le lien :
http://aikido29.com/bientot

%d blogueurs aiment cette page :